Il faudra en premier lieu délivrer au locataire une mise en demeure de payer. Puis, lui délivrer par huissier, un commandement de payer visant la clause résolutoire. Si le locataire ne paye pas dans un délai d’un (1) mois après le commandement, le bailleur pourra demander son expulsion. La procédure est en principe introduite en référé devant le président du tribunal judiciaire du lieu de situation du local commercial. Notez que le bailleur peut également initier une saisie conservatoire.