Interview de Xavier Zeitoun, cofondateur de Zenchef

Le cabinet NovLaw Avocats , spécialisé en droit des affaires, vous fait découvrir le parcours de Xavier Zeitoun,  cofondateur de Zenchef. Zenchef est un logiciel permettant aux restaurateurs de concentrer au même endroit les réservations, le click and collect, les avis clients, la carte digitale ou encore le fichier client. Logiciel particulièrement utile en ces temps de crise sanitaire.

Retrouvez l’interview de Xavier Zeitoun, par Me Baptiste Robelin.

L’interview

Baptiste Robelin : Cher Xavier, pouvez-vous vous présenter ?

Xavier Zeitoun : Je suis Xavier Zeitoun, j’ai 34 ans et je suis entrepreneur depuis l’âge de 15 ans. Après l’obtention d’un master en entrepreneuriat, j’ai cofondé 1001 Menus avec mes deux associés Thomas Zeitoun et Julien Balmont, qui est devenu Zenchef 5 ans après sa création.

Baptiste Robelin : Comment vous est venu l’idée de Zenchef  ? Et y a-t-il une histoire particulière autour de ce nom ?

Xavier Zeitoun : Le projet initial lancé en 2011 s’appelait 1001 Menus et avait pour but de répertorier les cartes et menus de tous les restaurants français pour les rendre accessibles facilement par les internautes. Inspiré d’un concept américain découvert lors d’un voyage pendant mes études, je suis tombé amoureux de ce projet qui réunissait mes passions pour l’informatique et la gastronomie. Au bout de quelques mois, le site lancé avec 1000 restaurants listés ne trouve pas son audience et les revenus ne sont pas au rendez-vous. Mes associés et moi décidons alors de changer de modèle économique et lançons une solution pour accompagner les restaurateurs dans leur transformation digitale.

Notre mission ayant évolué depuis le démarrage de 1001 Menus, nous réfléchissons à une nouvelle marque qui représente mieux nos valeurs. Zenchef sonne alors comme une évidence.

Baptiste Robelin : Depuis le début du covid-19, on parle beaucoup de click and collect, de vente à emporter. Vous avez accompagné beaucoup de restaurateurs sur ce chemin ?

Xavier Zeitoun : Les restaurateurs ont fait preuve d’une agilité et d’une adaptabilité sans précédent depuis le début de la crise sanitaire. Étant privés, durant la moitié de l’année, du contact avec leurs convives, nombre d’entre eux ont pris l’initiative de se lancer dans la vente à emporter afin de maintenir un minimum d’activité, de contact avec les clients et de revenus.

Il nous a paru évident, en tant que partenaire privilégié pour la gestion de leurs réservations, de nous mobiliser pour les accompagner dans cette nouvelle activité grâce à un module de commande en ligne pour le Click and Collect.

En à peine 15 jours, nous avons développé cette fonctionnalité qui a depuis le mois de juin été adoptée par plus de 1000 restaurants et a permis de générer plus de 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Celle-ci est totalement gratuite pour les restaurateurs, nous avons souhaité les soutenir sans que cela ne génère de coûts supplémentaires en cette période particulièrement difficile.

Baptiste Robelin : Pensez-vous qu’il s’agisse d’un mouvement ponctuel ou d’une vraie transformation de société et de mode de consommation ?

Xavier Zeitoun : Je ne crois pas à un monde d’après dans lequel les consommateurs changeraient radicalement leurs habitudes. La crise du Covid-19 a joué un rôle d’accélérateur de tendances qui étaient déjà présentes depuis plusieurs années, la livraison de repas, la montée en gamme de l’offre de restauration ou encore l’hyper-connectivité des consommateurs. Comme cela était le cas à la fin du premier confinement, les consommateurs se presseront dans les restaurants dès qu’ils le pourront mais certains restaurateurs, qui ont découvert les bénéfices d’avoir des activités diversifiées et qui auront développé leur communication à travers des canaux numériques, ne reviendront sans doute jamais en arrière.

Baptiste Robelin : Enfin, quel est votre regard sur les darkitchen, uber eat, deliveroo etc… ?

Xavier Zeitoun : Les Français cuisinent de moins en moins et l’offre de livraison s’est considérablement étoffée ces derniers mois, cette tendance va continuer à s’accélérer. Les plateformes de livraison vont connaître une croissance spectaculaire dans les prochaines années.

Ces plateformes apportent un service très utile aux consommateurs mais présentent des risques importants pour les restaurateurs : commissions élevées, dépendance, standardisation de l’offre, faibles marges, nécessité de construire une carte réduite et adaptée au packaging en carton et stratégie de communication digitale. L’expérience client doit être repensée et les restaurateurs indépendants risquent d’être dépassés par les chaînes qui ont plus de moyens et qui sont mieux organisés.

Le secteur de la restauration traverse actuellement la plus grande crise qu’il n’ait jamais connu, celle-ci va détruire nombre d’emplois et d’entreprises mais les clients seront de retour dès qu’ils le pourront. Nous devrions connaître une période passionnante dans les prochaines années, les innovations vont foisonner et les restaurateurs qui auront traversé la crise en ressortiront encore plus forts.

Interview de Xavier Zeitoun, cofondateur de Zenchef

Interview de Xavier Zeitoun, cofondateur de Zenchef